<dfn id="5tdrz"><ol id="5tdrz"><form id="5tdrz"></form></ol></dfn>
<menuitem id="5tdrz"><output id="5tdrz"></output></menuitem>

<var id="5tdrz"><ruby id="5tdrz"><address id="5tdrz"></address></ruby></var>

    <menuitem id="5tdrz"></menuitem>

    <progress id="5tdrz"><output id="5tdrz"></output></progress>

    Dernière mise à jour à 15h05 le 15/10

    Page d'accueil>>Société

    La Chine travaille sur le parking partagé pour réduire la pression sur le stationnement

    le Quotidien du Peuple en ligne | 15.10.2019 15h01

    Des villes de Chine publient actuellement des directives pour encourager le stationnement partagé pour faire face à la pression croissante des citoyens qui ont de plus en plus de mal à trouver une place pour leurs voitures.

    L'écart entre l'offre et la demande de stationnement était aussi important que 50%, avait déclaré Qiu Xujian, un responsable du département de la construction urbaine du ministère chinois du Logement et du Développement urbain-rural en 2016.

    Yan Liang, PDG et président du fournisseur de services de stationnement chinois Sunsea Parking, a également indiqué que la Chine enregistrait un déficit d'au moins 80 millions de places de stationnement.

    Il n'est évidemment pas pratique pour les gestionnaires urbains de construire de nouveaux parcs de stationnement car les ressources en terres ne sont pas illimitées, ils ont donc eu recours à d'autres méthodes.

    En général, la plupart des places de stationnement dans les zones résidentielles sont vides pendant la journée, mais il s'agit des heures très demandées par les habitants urbains qui travaillent de 9 à 17 heures. Par conséquent, les gouvernements encouragent un tel mode de stationnement ? mix-match ? afin de tirer pleinement parti des ressources existantes.

    Shanghai a été la première ville à essayer ce système en 2015 et a été suivie par un nombre important d'autres villes.

    Guangzhou, la capitale de la province du Guangdong (sud de la Chine), encourage de telles solutions de stationnement. Les entreprises et les particuliers pourraient confier leurs places de stationnement aux gestionnaires de parcs de stationnement ou aux prestataires de services proposant des réservations de stationnement.

    Cependant, cette solution pourtant innovante n'est pas toujours bien accueillie, car certains pensent que l'entrée de véhicules publics pourrait augmenter les risques dans les zones résidentielles. En outre, certains utilisateurs de parkings partagés ne sont pas toujours ponctuels quand il s'agit de retirer leur voiture, et les renonciations fréquentes refroidissent également des propriétaires.

    à cet égard, les responsables des services de transport accélèrent l'élaboration de lignes directrices et de politiques pertinentes afin de mettre en place un système de partage qui connecte davantage de ressources et garantisse un fonctionnement plus fluide.

    Jusqu'à présent, des dizaines d'applications mobiles dédiées au stationnement partagé ont été lancées sur chaque marché d'applications, et les grandes villes chinoises rejoignent également les tendances des initiatives de stationnement partagé.

    (Rédacteurs :Xiao Xiao, Yishuang Liu)
    Partagez cet article sur :
    • Votre pseudo
    •     

    Conseils de la rédaction :

    泊众棋牌官网